Jardins d'Imbermais : Mille et une idées pour faire un barbecue savoureux


Aux Jardins d’Imbermais, la saison bat son plein. Les légumes primeurs arrivent à point nommé pour sublimer jardinières et brochettes à griller au barbecue ou sur la plancha. Les petits fruits rouges sont les vedettes de l’été.

Le soleil est de retour, les soirées sont les plus longues de l’année, les vacances approchent, c’est la saison des repas champêtres et des barbecues en famille ou entre amis. Des salades croquantes et rafraîchissantes ouvrent le repas ou accompagnent volontiers grillades et brochettes. « Nous avons une belle production de concombres. Les tomates aux saveurs différentes, les variétés anciennes cornues, tomates ananas ou cerises, mais aussi aubergines et poivrons apporteront couleurs et saveurs autour des brochettes, viandes grillées au barbecue ou à la plancha », confie Jean-Luc Gauthier qui, avec son frère Patrick et sa sœur Christine Cernay, font des Jardins d’Imbermais un endroit privilégié où l’on vient en famille cueillir ou acheter à la boutique la récolte saisonnière et de nombreuses références de producteurs locaux. C’est le moment d’apprécier les pommes de terre nouvelles et les légumes primeurs, oignons blancs, navets et carottes nouvelles pour concocter une savoureuse jardinière. Les haricots verts et beurres que l’on parfume à l’ail nouveau arrivent. À l’heure du dessert, les petits fruits rouges sont à l’honneur : cassis, framboises, groseilles et plusieurs variétés de fraises comme, l’Elsanta ou la  Symphonie, les cerises de Montmorency,  sans oublier les glaces à la ferme aux multiples parfums. Le parc floral est composé de 45 sortes de fleurs à admirer tout au long de la saison avec une fleuriste qui confectionne les bouquets à la demande. « On peut aussi les acheter au kilo ou à la tige pour offrir ou se faire plaisir ». Les jardiniers sont à pied d’œuvre. « Tous les saisonniers sont désormais en poste, nous avons une équipe de permanents et de saisonniers qui sont très efficaces. Ils continuent les plantations, font les récoltes, montent et démontent les tunnels selon les besoins », indique Jean-Luc Gauthier.

 



Annie Duval-Petrix
23/06/2021