Le Solidaribus va s’occuper des « invisibles »


Catherine Luffroy, secrétaire générale du Secours Populaire Français, a présenté lundi le « Solidaribus », en présence de Séverine Gipson, député de la 1ère circonscription de l’Eure, et de plusieurs maires des cantons de Saint-André-de-l’Eure et Pacy-sur-Eure.

Réunis salle des Moulins à Ménilles, près de Pacy-sur-Eure, les élus ont pu découvrir le Solidaribus, une antenne mobile de solidarité, qui se déplacera dans les villages et proposera un panel de services. « Cet outil correspond aux besoins d’une population qui n’a pas accès à certains services. Nous allons rencontrer ces invisibles, car nous devons les accompagner et répondre à leurs besoins » a déclaré Séverine Gipson. « L’objectif est de couvrir les zones blanches situées dans le Sud du département, où 150 communes sont pré-identifiées. Les habitants de ces villages ruraux sont le plus souvent éloignés des dispositifs d’aide existants dans le département » a poursuivi Catherine Luffroy. Le grand « camping-car de la solidarité » ira dans les villages, pour proposer de l’aide alimentaire, des dispositifs d’aide à la personne (aide sociale ou numérique, vacances pour les familles, droits à la santé, droits sociaux…), des actions qui seront comparables à celles des 14 structures fixes, avec des personnes à l’écoute et des conseillers numériques formés par l’État. « Nous allons proposer dans les villages un libre-service de la solidarité. Nous avons pu monter ce projet de Solidaribus beaucoup plus vite que prévu, grâce au dispositif France Relance de l’État. Sur un investissement de 62 000 euros, nous recevons 50 000 euros de l’État, plus une subvention pour le fonctionnement de la première année » a détaillé Catherine Luffroy. Le Solidaribus fonctionnera avec le soutien des bénévoles du Secours Populaire Français, dans le respect des orientations et valeurs de l’association. À la demande des maires cette permanence mobile pourra s’installer dans différents lieux afin de créer un contact avec les personnes isolées, en situation de pauvreté-précarité. Les élus présents se sont montrés très intéressés par ce nouveau dispositif solidaire, auquel ils pourront faire appel. Le Solidaribus se déplacera 3 jours par semaine dans les communes, davantage si besoin. Il sera opérationnel en septembre. La visite de l’antenne mobile a permis aux élus de constater le parfait aménagement du véhicule, qui pourra accueillir les habitants concernés, efficacement et en toute confidentialité.

Secours Populaire Français
14, rue Alberto Santos-Dumont - 27930 Guichainville
02 32 33 63 80 ou 06 76 59 25 01 



Louis Lepretre
30/06/2021