Le restaurant scolaire inauguré


C’était un souhait de la municipalité de conserver la confection des repas des écoliers sur place. Le restaurant scolaire ultramoderne en fonction depuis janvier 2020 a seulement été inauguré ce samedi 3 juillet 2021, à cause de la crise sanitaire.

Depuis 18 mois, les écoliers de Chérisy ont eu largement le temps d’apprécier la qualité des prestations qui leur sont offertes. Chaque midi, 200 enfants se régalent des petits plats préparés par le chef Bertrand Delarue, mis à disposition par la société Scolarest, et par deux employés communaux. Les enfants de maternelles sont servis à l’assiette, les écoliers d’élémentaire ont droit au self avec des choix d’entrées, de plats et de desserts. « La décision de construire ce restaurant scolaire avait été prise le 27 janvier 2017. Les architectes Jean-Louis et Agnès Latour ont été choisis le 15 décembre 2017, les travaux ont débuté le 23 décembre 2019 et ont duré 13 mois. Le 6 janvier 2020, les enfants prenaient leur premier repas dans leur tout nouveau restaurant scolaire », indiquait Michel Lethuillier, maire du village. De nombreuses personnalités assistaient à cette inauguration. Elles ont été largement remerciées par le maire pour leurs contributions à la réalisation du projet. « Le coût de cette réalisation s’élève à 1 000.000 € dont 777.832 € de subventions soit 77,8 % du prix : 400.432 € d’aide du Département, 89.900 € de la Région, 135.000 € de l’État et 152.500 € de la CAF », détaillait Michel Lethuillier. Le fonctionnement du restaurant correspond en tous points à ce qui sera demandé dans le futur notamment sur le plan du respect de l’environnement, avec l’objectif d’atteindre le zéro déchet grâce au tri des restes de repas et à un composteur dernière génération qui traite les déchets en poudre afin de les réutiliser pour les espaces verts. De même, concernant la gestion de la pause méridienne : « le service est assuré par groupe, entouré par un animateur diplômé qui en a la responsabilité pendant toute la pause. Après les repas, des animations sont proposées ce qui permet d’éviter un phénomène de masse et de lutter contre la violence », expliquait Christian Boucher, premier adjoint en charge des affaires scolaires.



Annie Duval-Petrix
08/07/2021