Quessia Diankolela aux championnats d’Europe


L’Évreux Judo Agglomération est sous les feux de la rampe grâce à la participation de Quessia Diankolela, le 19 août dernier aux championnats d’Europe à Riga, en Lettonie. 

À seulement 15 ans et en première année de cadette, cette vice-championne de France dans la catégorie des plus de 70 kg a été sélectionnée grâce à ses excellents résultats. Formée à Évreux, la judokate est la première à représenter l’EJA en équipe de France dans un tournoi international aussi important. Malgré un mental de combattante, Quessia a perdu au premier tour des championnats. « Elle a emmagasiné de l’expérience pour la suite de sa carrière » précise l’un de ses entraîneurs et directeur de l’EJA, Thibaut Lemoine. Quessia fait ses débuts sur les tatamis à l’âge de 5 ans. Depuis 1 an, elle poursuit sa formation au Pôle Espoir de Rouen où elle fait preuve d’un bel état d’esprit et se montre « très simple dans son travail ». « Le Pôle Espoir et le collectif Eure Judo l’accompagnent parfaitement dans son parcours de sportive, tout comme Rémi Vernaz, autre jeune du club à être formé au Pôle Espoir de Rouen avec, lui aussi, un état d’esprit irréprochable dans sa progression ». Engagé auprès des jeunes, le club vient de créer deux créneaux supplémentaires à destination des plus jeunes. Dès la rentrée, il sera possible pour les enfants à partir de 8 ans de s’inscrire aux cours de taïso le mardi, de 19h30 à 20h30, à Saint-Michel et le jeudi, de 18h30 à 19h30, à Navarre. Préparation physique de type sport santé, sa pratique permet un entretien physique tout en se faisant plaisir. Proposée sous forme ludique pour le jeune public, elle était jusqu’ici uniquement destinée aux adultes. Nouveauté de la rentrée également, un cours de self-défense est proposé le samedi, de 15h à 16h, au dojo de Saint-Michel pour les enfants à partir de 8 ans. « Ils apprendront des techniques d’auto-défense en utilisant les mains et les pieds » explique l’entraîneur. « Savoir réagir en cas d’agression, cette pratique permet aussi d’améliorer la confiance en soi ». Profitant de l’effet JO de Tokyo, beaucoup d’enfants sont venus faire des cours d’essais durant l’été. « Les JO sont une belle vitrine pour le judo français, ce record de médailles a permis d’en rappeler les valeurs. C’est un sport individuel mais dans lequel on ne peut progresser qu’en faisant preuve de coopération et d’esprit d’équipe. Véritable école de la vie, le judo apprend à se dépasser psychologiquement et physiquement ».

Évreux Judo Agglomération
06 26 10 35 39
www.evreux-judo-agglomeration.com



Aurélie Bourgeaux
25/08/2021