Croix-Rouge : un anniversaire empreint d’émotion


Le 10 juillet dernier, les membres de La Croix-Rouge fêtaient les 150 ans de leur institution et de l’Unité Locale de Dreux. Ce fut l’occasion de présenter leur tout nouveau matériel et de mettre à l’honneur leurs membres les plus fidèles.

Sous une pluie battante, les membres de l’Unité Locale de Dreux de La Croix-Rouge ont installé leur toute nouvelle tonnelle, juste à côté de leur ambulance flambant neuve acquise l’an dernier. « Cette tonnelle de 3 mètres sur 6 est la deuxième sur l’Unité Locale de Dreux, puisque dans le cadre de notre action sociale on peut intervenir sur des catastrophes naturelles comme les inondations. Cela nous permet d’installer des positions médicales avancées pour protéger les victimes ou les personnes en détresse dans des postes de secours. Ce sont des protections stables et adaptables sur tous les terrains. Cette tonnelle est munie de portes et peut être divisée en boxes pour isoler les personnes », expliquait Cyril Geuffroy, président de l’Unité Locale de Dreux en présence de Josette Philippe, adjointe au maire en charge des institutions, et de Mounir Chakkar, adjoint au maire en charge des solidarités. La tonnelle, d’une valeur de 2.700 €, a été offerte par les membres du Rotary Club, présidé par Laurent Brunet. L’Unité Locale dispose désormais d’une ambulance, d’un véhicule léger et d’une remorque logistique. « Financièrement, les Unités Locales fonctionnent avec une quote part, en fonction du nombre d’habitants, octroyée par La Croix-Rouge Nationale mais elle nous prélève aussi dans l’autre sens et a le contrôle sur nos comptes bancaires pour pouvoir rééquilibrer en cas de besoin d’autres unités locales », expliquait Nicolas Rolle, directeur pour Dreux. « C’est La Croix-Rouge Nationale qui contrôle toutes les parties régionales, départementales et locales. Nos principales ressources proviennent des subventions des communes qui le souhaitent, des postes de secours lors des manifestations, des dons opérés lors des journées nationales (seule période où La Croix-Rouge est habilitée à quêter auprès du public), rares dons et les legs mais ils doivent spécifier à quelle unité locale ils s’adressent », précisait le directeur. « Nous fonctionnons en autofinancement pour l’installation des postes de secours, pansements et produits désinfectants mais pour les véhicules c’est différent. Nous avons fait l’acquisition, l’an dernier, d’une ambulance de 70.000 €, financée à hauteur de 40.000 € par dix années d’économies grâce à nos postes de secours et des formations aux premiers secours, et 30.000 € par La Croix-Rouge Nationale. Nos postes de secours sur les manifestations sont facturés, pour une présence de 4 heures de deux personnels, à 185 €. Un prix qui augmente avec la durée et le nombre de personnes. Il en a fallu beaucoup pour réunir une somme de 40.000 € et financer notre ambulance. D’autre part, nous faisons une contrepartie sur les collectivités ou les associations qui nous subventionnent comme pour le 14 juillet où nous avons six personnes présentes, de 11 heures à minuit, avec le matériel. C’est du bénévolat pur, aucun des 40 secouristes bénévoles de l’unité locale n’est rémunéré. C’est un engagement total », indiquait Nicolas Rolle. L’Unité Locale de Dreux assure cinq missions : la partie urgence secourisme, les formations, le vestiaire, la maraude et la domiciliation qui devrait débuter à la rentrée. Avant de se retrouver autour d’un repas empreint de convivialité, Cyril Geuffroy et son équipe ont tenu à remercier les membres du Rotary Club présents et ont procédé à la remise de médailles à cinq bénévoles pour saluer leur engagement et leurs longues années de présence. Johanny Dutertre a reçu la plaquette Solférino pour ses 61 ans d’engagement. Nicolas Rolle et Marie-Clotilde Floran ont reçu la médaille d’argent, Manuel Motta et Lucie Geuffroy, la médaille de bronze, Steven Le Bras, le diplôme de reconnaissance.



Annie Duval-Petrix
25/08/2021