Jazzclaq’, du sport pour tous


Quoi de tel qu’un cours de claquettes américaines pour se dégourdir les jambes ? Un cours de stretching postural pour se rééquilibrer musculairement après cette période estivale ? 

En ce début septembre, les cours reprennent à Jazzclaq’. Claquettes, handidanse et stretching postural sont proposés par cette association ébroïcienne créée en 2009.
Professeure diplômée d’État, Patricia Casteuble partage son expérience auprès de la trentaine d’adhérents que dénombre l’association. Toujours à l’affût de la tendance, la professeure crée elle-même les chorégraphies de claquettes sur des musiques actuelles telles que Jain, Dua Lipa, Zaz, Daft Punk ou encore Ben l’Oncle Soul. Si l’âme de Fred Astaire et Gene Kelly planent sur les danseurs, c’est au son des fers sur le sol que résonnent l’harmonie et le rythme du groupe. « C’est technique comme discipline, car tout le travail se base sur la coordination et la mémorisation des pas » explique Anne-Marie Bernard, secrétaire et trésorière de l’association. « Nous répétons en musique les pas montrés par la professeure puis nous les mémorisons. Il s’agit d’un assemblage de plusieurs pas pour aboutir sur une mini-chorégraphie. C’est un vrai travail de groupe où les faux pas se remarquent ». Ouverts aux débutants, les cours ont lieu à la maison de quartier du Clos au Duc le mardi de 18h30 à 19h30, les confirmés quant à eux auront leurs cours le lundi soir de 19h à 20h30, et le vendredi à 12h15 pour tout le monde. L’association a pour projet de travailler cette activité avec un public scolaire. Discipline unique à Évreux, le stretching postural est proposé le lundi à 10h30, jeudi, 18h30 et vendredi, 11h15 au Clos au Duc. À destination de tous, c’est une technique statique globale de rééquilibrage musculaire tenant compte de l’individu. « Chacun avance à son rythme dans ses propres limites selon ses possibilités et ses fragilités, ses limitations de tonicité et de souplesse. Chaque corps ayant ses propres blocages, le stretching postural va les délier ou améliorer » précise Patricia Casteuble. Depuis quelques années, Jazzclaq’ mène des ateliers spécifiques autour de la danse à destination des personnes en situation de handicap. « Tous cap de danser » est un apprentissage de l’occupation de l’espace par la gestuelle en rythme et en connexion avec l’autre. « Je leur apporte une base et les danseurs me font part de leurs ressentis » observe la professeure. Les cours ont lieu le mardi de 16h à 17h à la maison de quartier de Nétreville.

www.jazzclaq.e-monsite.com
association@jazzclaq.fr



Aurélie Bourgeaux
01/09/2021