Vaccination : le cap des 50 000 vaccinés en ligne de mire


Le centre de vaccination de Saint-André-de-l’Eure n’a pas pris de vacances. Le pic observé avec le pass sanitaire obligatoire est un peu retombé mais le rythme reste soutenu.  

Mobilisés depuis le mois de février dernier les 30 professionnels de santé et les bénévoles du centre andrésien (le plus souvent des élus de Saint-André ou du secteur), sont toujours fidèles au poste. Jeudi 26 août, 450 vaccinations étaient encore programmées pour la journée. « Nous fermerons le centre à la fin du mois de septembre et nous pourrons faire un bilan. Le cap des 50 000 vaccinés pourrait être franchi fin septembre, d’autant que nous allons accueillir les personnes éligibles à la 3ème dose, selon les consignes ministérielles qui nous seront communiquées » explique une élue, également surprise par le nombre de jeunes qui demandent à être vaccinés. Une récente annonce pourrait encore augmenter l’affluence : « nous venons d’être sollicités par l’Agence Régionale de Santé (ARS), pour laisser le centre de vaccination ouvert jusqu’à la fin de l’année, en nous mettant à disposition une salariée sur un poste administratif, pour laisser souffler un peu nos bénévoles. Nous n’avons pas encore pris de décision mais l’équipe médicale est d’accord et il est probable que nous allons accepter, d’autant que nous prenons déjà les inscriptions pour la 3ème dose, pour les personnes éligibles » confiait Franck Bernard, maire de la ville. Le centre de vaccination étant installé à la salle du Clos Mulot, le maire devra trouver une autre salle pour répondre aux demandes formulées par des associations locales, pressées de reprendre des activités. Le problème se pose également à Évreux. « Nous allons signer une convention pour continuer à vacciner jusqu’à la fin de l’année. Après la Halle des Expositions et le Cadran cet été, nous allons libérer la salle de spectacle et installer le centre de vaccination dans un gymnase. Nous continuons à accompagner l’État, même si l’incidence financière est importante, de l’ordre de 500 000 euros pour la ville. Tout cela sera revu le moment venu, mais notre priorité absolue est d’accueillir dans de bonnes conditions et de vacciner toutes les personnes qui le souhaitent », confiait Guy Lefrand, maire d’Évreux.  

Vaccination à la salle du Clos Mulot de Saint-André de l’Eure
Du lundi au vendredi. 
Inscriptions sur Doctolib ou sur place.



Louis Lepretre
01/09/2021