À Imbermais, la récolte des pommes bat son plein


L’année est bonne pour la grande majorité des fruits et des légumes malgré la météo du printemps. Les Jardins d’Imbermais regorgent de pommes, de tomates et haricots. Les légumes originaux sont arrivés.

Les jardiniers sont heureux la production foisonne à perte de vue aux Jardins d’Imbermais. Du côté du verger c’est l’abondance, les branches des pommiers croulent sous le poids des pommes. « Nous avons 4000 arbres fruitiers, dont quatorze variétés de pommes. Cette année, nous avons une très belle production en qualité et en rendement avec de beaux calibres », explique Jérôme Geffroy, responsable du verger depuis une quinzaine d’années. Les premières variétés sont là, la Reine des Reinettes, la Elstar et la Delcorf juteuses, sucrées et croquantes. La Suntan bicolore qui fait merveille pour les desserts, et plus tard la Belchard toute jaune et sucrée avec une très bonne conservation ou encore la Gold Rush. « Certains amateurs font leurs provisions pour l’hiver et repartent avec 150 kilos de pommes », explique Jean-Luc Gauthier, responsable des Jardins d’Imbermais avec son frère Patrick et sa sœur Christine Cernay. Au verger, on trouve une belle collection de poires : La William, la Conférence et bientôt la Comice. Pour les amateurs, la William rouge est un délice. « Sur l’ensemble de la cueillette fruits et légumes, 50 % de la récolte sont cueillis par les clients », constate Jean-Luc Gauthier. Les pommes tombées sont ramassées pour la confection des compotes et des jus de fruits. Le verger demande beaucoup d’attention. « Pour avoir une récolte de cette qualité on doit éliminer une partie des fleurs et les plus petites pommes à la main pour laisser les plus belles s’épanouir. Cet éclaircissage demande un mois de travail quotidien pour deux personnes », confie Jérôme Geffroy. C’est le moment de profiter de la pleine saveur des tomates. « Toutes les couleurs et toutes les formes sont disponibles, de la tomate cerise aux variétés anciennes », rappelle Jean-Luc Gauthier. Les haricots verts et beurre sont aussi au cœur de leur saison tandis que les pommes de terre Monalisa bénéficient d’un tarif arrachage de 0,65 € par 10 kilos minimum.

Les Jardins d’Imbermais 
28500 Marville Moutiers Brûlé 
02 37 38 42 03
www.jardins-imbermais.fr 

 



Annie Duval-Petrix
13/09/2021