Rentrée : nouveaux locaux, nouvelle section franco-allemande…


Un peu redoutée par certains enseignants et parents, la rentrée scolaire s’est déroulée dans de bonnes conditions dans les établissements scolaires Ébroïciens, où beaucoup de travaux ont été réalisés. Une section franco-allemande est ouverte, de la maternelle au baccalauréat.

Plus de 4 900 enfants ont été accueillis dans les 35 écoles que compte la ville d’Évreux. « Des effectifs qui sont en hausse, notamment dans les classes élémentaires » a souligné Guy Lefrand, maire de la ville, en faisant sa traditionnelle visite de rentrée, jeudi 2 septembre. Il s’est rendu à l’école Michelet, où des « vacances apprenantes » portées par l’Éducation Nationale ont été mises en place et à l’école du Clos-au-Duc, où une réhabilitation complète des salles de restauration en salles de classe a été réalisée, pour un montant total de 1 980 000 euros. À l’école Paul Bert, des travaux d’envergure sont également terminés à l’extérieur et à l’intérieur du groupe scolaire (chauffage, insonorisation, changement du préau...) « C’est beaucoup mieux qu’avant. On entend plus le bruit et la cour est super ! » ont confié plusieurs élèves, interrogés par le maire. C’était aussi la rentrée pour la classe internationale. Dans le cadre de la coopération franco-allemande, et afin de faciliter l’intégration des familles allemandes, un travail a été engagé depuis deux ans avec l’Éducation Nationale et une section internationale allemande a pu être ouverte dès cette rentrée. Elle concernera l’école Jean Macé pour le 1er degré, le collège Jean Rostang pour le second degré, et le lycée Léopold Sédar Senghor. Pour mémoire, la coopération franco-allemande à la base aérienne d’Évreux va entraîner l’arrivée de 300 militaires dans les trois prochaines années, avec 1 000 à 1 500 personnes attendues.  La section internationale sera également ouverte aux élèves français volontaires, leur permettant d’apprendre une langue étrangère de façon plus approfondie, à raison de 3 heures hebdomadaires. « Cette rentrée s‘est globalement bien passée, avec un protocole sanitaire bien respecté. Je salue l’investissement très important des agents qui ont permis un fonctionnement optimal de nos structures » confiait samedi 11 septembre Guy Lefrand, avant d’annoncer l’inauguration de l’École Simone Veil à Nétreville, un établissement particulièrement attendu, qui ouvrira ses portes au début de l’année prochaine.



Louis Lepretre
16/09/2021