La nouvelle vie des « Paradis Oubliés »


Du 7 octobre au 13 novembre, le Comptoir des Loisirs accueillera l’exposition « Paradis Oubliés » mettant à l’honneur les lieux abandonnés. 

Unis autour d’une passion commune, l’Urbex, trois artistes, Frédéric Grimaud, David Guilmet (DAG) et Rémy Brument-Varly exposent leurs œuvres en fonction de leurs talents respectifs, la photographie, la peinture, la sculpture, le dessin et l’écriture. Durant trois ans de périple et de découvertes de lieux abandonnés, de petites chapelles, d’écoles désaffectées, d’anciens hôpitaux et lieux de culte, le trio s’est interrogé sur le temps qui passe et le rapport à la mémoire. 
« Nous sommes allés à la rencontre de personnes pour les questionner sur ces lieux abandonnés. Nous leur avons demandé leurs sentiments, leurs réflexions sur l’abandon de ces lieux et avons retranscrit leurs témoignages ». Si à l’origine, les artistes menaient un travail sur l’Urbex individuellement, c’est tout naturellement que leurs chemins se sont croisés pour mener ces visites en commun. « C’est en faisant l’expérience du terrain que l’on a continué à enrichir notre propos et avons réussi à trouver une démarche commune tout en affirmant nos personnalités ». Deuil et abandon sont les thématiques fil rouge de l’exposition mais également mémoire, transmission et patrimoine. À travers ces lieux abandonnés se posent les questions du pourquoi ces abandons et pourquoi le restent-ils ? « Quand on visite un lieu, on ne sait jamais sur quoi on va tomber, tous nos sens sont en éveil. On imagine le vécu qu’il y a eu à travers le sensoriel, les objets, les flacons de parfum, les photos de famille, les souvenirs de vacances. On s’interroge sur les stigmates de la mémoire et la valeur que l’on accorde à notre propre vécu ». Ces lieux s’imposent également par leur valeur esthétique. Les œuvres réalisées par les artistes sont l’occasion de les retenir une dernière fois avant qu’ils ne disparaissent. « Mes photos sont des interprétations » précise Frédéric Grimaud. « Je superpose plusieurs lieux différents pour en créer un nouveau ». Pour sa part, DAG les représente telles des images mentales. De ces séries, l’auteur Rémy Brument-Varly a écrit des nouvelles sur ces « Paradis Oubliés ». « J’ai commencé un travail sur l’Urbex décalé il y a quatre ans pour en écrire un roman. DAG, avec qui j’avais déjà travaillé, m’a proposé de rejoindre le projet ».

« Paradis Oubliés », dès le 7 octobre au Comptoir des Loisirs.

Comptoir des Loisirs 
11 rue de la Harpe – 27000 Évreux
Tél. : 02 32 24 04 43
www.lecomptoirdesloisirs-evreux.fr



Aurélie Bourgeaux
16/09/2021