Le Sacre du Printemps fête l’automne


La 4ème édition du festival de musique baroque « Un Sacre du Printemps » change ses habitudes et prend ses quartiers à Évreux du 1er au 3 octobre. Annulé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, cette « renaissance » se fait avec un programme riche en surprises. 

Condensée sur trois jours en l’église Saint-Taurin, lieu unique, cette nouvelle édition ravira les spectateurs avec une programmation variée dans un cadre sympathique à l’acoustique intéressante. « Nous avons créé ce festival pour rendre accessible et pérenne des musiques qui ne sont pas toujours présentes sur la scène ébroïcienne » rappelle Bruno Boterf, directeur artistique du festival. Chose faite avec ces trois jours de concerts dans la Nef et le Chœur de l’église Saint-Taurin, qui permettront aux spectateurs d’accéder à deux visions différentes d’un même endroit. En ouverture, le vendredi 1er octobre à 20h, le Chœur ébroïcien amateur Ars Viva s’illustrera dans un répertoire classique de musiques vocales a cappella. « Les 35 choristes interpréteront trois siècles de musique depuis Marcello à Mozart ainsi que des compositeurs contemporains comme Lauridsen et Pärt. Les deux concerts de cet ensemble vocal seront gratuits ». À 20h45, la finlandaise Kristina Kuusisto, bandonéoniste de renommée internationale proposera un récital en trois parties mêlant créations personnelles et œuvres rattachées au tango, comme celles de Piazzolla et des transcriptions de Bach. La soirée du samedi débutera également par le Chœur Ars Viva puis sera suivie d’un concert de clavecin signé Yannick Varlet et ses « Variations Goldberg » de Bach. « Il se produira dans le Chœur, l’acoustique est plus mate et propice au son du clavecin. Il interprétera une œuvre extrêmement connue de Bach de 30 variations sur un thème » indique Bruno Boterf. Le festival s’achèvera le dimanche à 16h avec le concert d’Alice Duport-Percier « Miroir des mélodies ». Accompagnée au piano par Rayan Ramful, la soprano invite à un voyage imaginaire dans la mélodie en langue française. « Elle nous avait déjà ravi par sa présence au festival il y a deux ans, elle revient cette année avec un répertoire de Ferré à Fauré, ou Ravel, elle nous promènera en créant des ponts entre la chanson populaire et la mélodie classique ».

Un Festival d’Automne, du 1er au 3 octobre
Pass sanitaire et port du masque obligatoires.
Réservations en ligne et programmation www.unsacreduprintemps.fr



Aurélie Bourgeaux
16/09/2021