L’Espace Didot creuset artistique et artisanal


À l’occasion des journées européennes du patrimoine, l’Espace Didot, sur le site des anciennes papeterie Firmin-Didot, a ouvert ses portes au public. Ce fut l’occasion de découvrir les activités abritées dans cet ancien fleuron de l’architecture industrielle.

Gilbert Galland, maire de Sorel-Moussel, et Patrick Fabbroni, propriétaire des lieux, avaient à cœur de faire découvrir le superbe site des anciennes imprimeries Firmin-Didot à un public curieux de savoir-faire et d’originalité. La bâtisse est imposante et garde l’atmosphère de ce qui a été une industrie prospère employant au plus fort de son activité plus de 280 salariés. Les bâtiments sont de qualité, tout en briques ornés de motifs ornementaux et de fenêtres plein cintre aux encadrements soignés. Implantées à la place d’un ancien moulin au bord de la rivière, les imprimeries Firmin-Didot ont été un des fleurons de l’industrie locale du XIXème siècle. Fermés dans les années 70, les locaux ont servi de lieux de stockage puis ont été abandonnés jusqu’à ce qu’un amoureux du patrimoine, Patrick Fabbroni, industriel lui aussi et patron de l’entreprise HDAS, spécialisée dans le traitement de l’air et la grosse climatisation, réussisse à acquérir le site. « Depuis 2008, nous avons fait des travaux dans la partie centrale. Le bâtiment restructuré en 23 lots abrite aujourd’hui, en copropriété, plusieurs sociétés, des artistes et des artisans collectionneurs et des espaces de petit stockage », explique le propriétaire. « Patron de plusieurs sociétés, j’avais besoin d’espace. Je passais devant ces locaux à l’abandon depuis 20 ans chaque jour. Quand j’étais petit, je venais y jouer. Je me suis renseigné pour l’acheter, même si les locaux étaient trop grands pour mon activité. J’ai pensé à y installer une pépinière d’entreprises », explique Patrick Fabbroni qui remercie l’ancien propriétaire d’avoir fait en sorte de préserver le bâtiment. « C’est une belle histoire, confirme Gilbert Galland satisfait de voir s’épanouir de nouvelles activités culturelles et artisanales sur sa commune. Si le site n’est pas fini, nous avons encore des projets et souhaitons accueillir de nouveaux venus. »



Annie Duval-Petrix
23/09/2021