L’Agglomération signe le premier CRTE du département


Le premier Contrat de Relance et de Transition Écologique du département a été signé, mercredi 29 septembre, au Dôme, à Dreux. 77 actions sont inscrites dans ce programme porté par l’Agglomération et ses 81 communes.

Gérard Sourisseau, président de l’Agglo du Pays de Dreux, a signé le premier Contrat de Relance et de Transition Écologique (CRTE) sur les 7 que compte le Département. La signature s’est déroulée en présence de Françoise Souliman, préfet d’Eure-et-Loir, et Estelle Cochard, conseillère régionale. Ce contrat vise à simplifier la recherche de financements pour les projets portés par le territoire de l’Agglomération. Pierre Leportier, maire d’Ézy-sur-Eure, et Christelle Minard, maire de Tremblay-les-Villages, vice-présidents, sont allés à la rencontre des 81 maires de l’Agglomération et ont fait émerger 166 projets et dégagé quatre grandes ambitions pour le territoire. Parmi les 77 actions retenues pour être rapidement mises en œuvre, l’aménagement de la mare de Saint-Maixme-Hauterive, la création d’un bosquet pédagogique en lisière du parc du château du Boullay-Thierry, l’isolation de la salle des fêtes d’Abondant, l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques, la création d’un City Park à Garnay ou encore la résorption de friches industrielles. Les élus ont choisi d’inscrire le territoire dans une démarche de sobriété foncière pour lutter contre l’artificialisation des sols et réduire la consommation d’énergie par la rénovation des bâtiments publics. Une deuxième ambition vise à organiser le territoire en favorisant la cohésion sociale et la proximité grâce aux transports et mobilités douces, à la culture, aux services à la population ou encore au numérique. L’Agglomération soutiendra les démarches en faveur d’une économie durable au service du développement du tourisme et de la transition écologique dans l’agriculture et souhaite aider à la protection du petit patrimoine des villages. Le territoire dispose d’un patrimoine riche et varié qui doit être protégé et valorisé pour préserver le cadre de vie des habitants, qu’il s’agisse du patrimoine historique des communes, des espaces naturels ou de la biodiversité.



Annie Duval-Petrix
07/10/2021