Les choristes de Saint-Jean reprennent de la voix


Née lors d’un repas de quartier à Saint-Jean-de-Morsent en 2002, la chorale de Saint-Jean confirme, cette année encore, sa place dans le milieu associatif sébamorsentin. 

Constituée en association depuis 10 ans, la chorale réunit une vingtaine de choristes durant 1h30 chaque lundi soir à 19h30 à « la K’bane » de Saint-Sébastien. Très unis au fil des années, les chanteurs se souviennent de leurs débuts ensemble. « On s’est retrouvés lors d’un repas de quartier au cours duquel nous avons commencé à chanter. On s’est promis de se retrouver en septembre pour poursuivre l’aventure. Au début, nous nous réunissions les uns chez les autres, puis le groupe s’est étoffé alors nous avons créé l’association. La mairie a mis à notre disposition un local pour nos répétitions » précise Michel Basille, vice-président. Depuis, la chorale de Saint-Jean est toujours présente lors des manifestations organisées par la commune. Le Noël des enfants, le marché de Noël, la fête de la musique, le Téléthon… à chaque occasion, les choristes répondent favorablement aux invitations de la mairie. S’associant parfois à d’autres chorales comme « Les Fauvettes » de Saint-Sébastien, les choristes ont toujours à cœur de partager le fruit de leur travail. Sous la houlette du chef de chœur, Régis Hébert, les choristes interprètent un répertoire éclectique et contemporain à trois voix : soprano, alto et ténor. Dans une ambiance conviviale, les répétitions permettent l’apprentissage de deux chants en moyenne. Pour faire partie de la chorale, inutile de connaître le solfège ni d’avoir de l’expérience dans le chant. « Toutes les personnes chantant juste peuvent nous rejoindre » observe Martine Gandon-Ghizzo, secrétaire. « Le chef de chœur teste les voix et les place dans le bon pupitre ». Si les bénéfices du chant chorale ne sont plus à prouver, pour ceux qui hésiteraient encore, il est toujours utile de les rappeler. « Être choriste permet une ouverture aux autres car il faut oser et prendre sur soi pour chanter en public » remarque la présidente, Nathalie Prieur. « L’écoute et la mémoire sont deux piliers importants, de même que le travail de la posture, de la respiration et du souffle ».

Chorale de Saint-Jean
Nathalie Prieur : 06 01 82 17 62
Jean-Noël Candeiller : 06 01 13 10 91
pascal.prieur@gmail.com
Cours d’essai possibles



Aurélie Bourgeaux
12/10/2021