Le futur carrefour giratoire de la RN 154 prend forme


Les travaux de l’entrée de Vernouillet, par la RN 154, ont débuté en juillet. L’opération consiste à créer un second giratoire pour réguler les flux et sécuriser la route sur 3 km.

Xavier Luquet, sous-préfet de Dreux, Christophe Le Dorven, président du conseil départemental, Damien Stepho, maire de Vernouillet, et François Galland, responsable du service ingénierie routière, ont visité le chantier de la première phase d’aménagement de l’entrée de Vernouillet, mardi 19 octobre. 23.000 véhicules dont 8.000 poids lourds y passe chaque jour. « Ces travaux doivent décongestionner le giratoire Léo Pharma, dû à l’arrivée des véhicules en provenance de Châteauneuf-en-Thymerais », explique Xavier Luquet. Deux tranches sont programmées sur 2021 et 2022. La solution adoptée est celle du double giratoire permettant de répartir les différents flux sur deux giratoires distincts. Ce sera une liaison directe pour les véhicules en provenance du rond-point de Châteauneuf-en-Thymerais vers l’hôpital sans passer par le giratoire Léo avec la réalisation d’un mur anti-bruit de 200 mètres de long et 4,5 mètres de haut au niveau des Vauvettes avec un premier bassin étanche qui recueillera les eaux et qui permettra de filtrer et d’essorer les boues. « La première phase de six mois, de juillet à fin décembre, est consacrée à la réalisation des liaisons directes et du deuxième rond-point. La deuxième phase débutera en janvier 2022 pour raccorder le nouveau giratoire sur la route de Châteauneuf. Ce qui occasionnera une gêne dans la circulation pendant un délai de deux semaines où il faudra contourner Dreux. À partir du 15 février, le nouveau rond-point sera relié au rond-point Léo, on pourra alors faire passer les usagers sur la partie Est de la RN 154 et on pourra travailler sur la nouvelle voie devant Hyper U et Leroy Merlin », précise François Galland. « Le coût du chantier est estimé à 8 millions d’euros, financé à 50% par l’État, 2,6 millions par la Région ; 1,5 million d’euros par le Département. Ce sont des travaux effectués en cohérence avec le projet de la future autoroute », détaille le sous-préfet. La portion de la RN 154 de Marville-Moutiers-Brûlé à Dreux sera sécurisée.



Annie Duval-Petrix
20/10/2021