Enfouissements électriques, le SIEGE réalise un gros chantier


Le Syndicat Intercommunal de l’Électricité et du Gaz de l’Eure (SIEGE 27) réalise un très gros chantier d’effacement des réseaux électriques, rue Edmond Signoret, à Ézy-sur-Eure, avant de nouvelles interventions sur les rues adjacentes.

Xavier Hubert, président du SIEGE 27 est venu sur place avec plusieurs de ses collaborateurs pour visiter le chantier et faire le point avec le maire et les élus sur les projets communaux. Les travaux en cours interviennent avant le chantier de voirie qui va être réalisé dans cette rue. « Nous en profitons pour rééquilibrer les charges sur les postes et les réseaux du secteur » a précisé le président du SIEGE 27. Le chantier va s’étendre sur les 800 mètres de la rue. Il comprendra 50 branchements de particuliers et la pose de 19 mâts. « Le syndicat met progressivement en place l’abaissement de 50 % de la puissance, de minuit à 5h, sur le parc de l’éclairage public. La rue Edmond Signoret sera concernée par ce nouveau dispositif, voulu par la commune » a précisé Xavier Hubert. Sous réserve de la programmation du SIEGE 27, de nouvelles opérations sont prévues dans les rues adjacentes : rues de la Paix, de la Marne, du maréchal Foch et Alfred Fremont. « Il s’agit de ce que nous appelons le Quartier Signoret. Compte tenu de la situation géographique d’Ézy-sur-Eure, entre la rivière et la colline, nous devrons également faire une étude sérieuse portant sur l’écoulement des eaux pluviales dans les rues et les bassins versants, avant d’entreprendre les travaux de voirie » explique Pierre Leportier, maire de la ville. Le coût de l’effacement des réseaux électriques rue Edmond Signoret s’élève à 280 000 euros. Les travaux sont subventionnés par le SIEGE 27 à hauteur de 80 %, le financement communal s’établissant à 56 666 euros. En 2021, le syndicat intercommunal a déjà réalisé 10 opérations portant sur la distribution publique dans le canton de Saint-André-de-l’Eure, pour un montant de 1 483 000 euros, et 16 opérations en éclairage public isolé, pour un montant de 163 100 euros. Au-delà de ses missions historiques, le SIEGE 27 peut également intervenir pour la transition énergétique, en accompagnant les communes dans divers projets. C’est actuellement le cas à Saint-André-de-l’Eure, où la commune a signé une convention pour confier au syndicat l’étude de son important projet d’implantation d’une ferme photovoltaïque, qui devrait voir le jour sur les anciennes pistes de l’aérodrome.



Louis Lepretre
27/10/2021