L’artisanat eurois mis à l’honneur


Jeudi 21 octobre, à Évreux, avait lieu la seconde édition des « Jeudis de l’Artisanat », une initiative impulsée par la CMA Normandie. Pour cette deuxième opération, le focus était mis sur l’agglomération ébroïcienne. 

« L’objectif de cette manifestation est de renforcer la proximité avec les artisans et de valoriser une entreprise de la collectivité avec une visite de la structure en compagnie de la CMA Normandie et des élus » expliquaient les organisateurs. Chaque journée se déroule en deux temps. Le premier, un moment d’échanges entre artisans, élus et partenaires, avait lieu au café Le Palais de Joséphine, à Évreux, autour d’un petit-déjeuner. Une trentaine de personnes y participaient et y ont rencontré Stéphanie Auger, vice-présidente du Conseil Départemental ainsi que les représentants de l’agglomération Évreux, Portes de Normandie. C’était l’occasion pour les membres de la CMA Normandie de rappeler ses missions et mettre en avant le rôle de ses partenaires. Elle a également rappelé les prochaines dates à retenir. Du 5 au 7 novembre, aura lieu le Salon des Métiers d’Art, Festiv’Art, au HUB Expo de Louviers. À Évreux, le 18 novembre, sera lancée la 3ème édition de la Soirée du Numérique, co-organisée avec le Département de l’Eure, sur le thème « Mon entreprise ne connaît pas la crise ». Ravis du nombre de participants, les organisateurs ont tenu à le dire : « un grand merci aux artisans, aux partenaires et élus pour leur mobilisation et leur présence ». En seconde partie de matinée, la CMA Normandie avait invité les élus locaux à découvrir et visiter l’entreprise Chocolartiste. Située rue de la Harpe à Évreux, cet artisan chocolatier est une « une belle réussite ébroïcienne qui a été soutenue par notre partenaire Initiative Eure » expliquaient les organisateurs. Les participants ont pu découvrir la quarantaine de produits chocolat pur beurre de cacao que propose l’entreprise. Tablettes, chocolats fourrés, ballotins, orangettes, tuiles ou encore mendiants attiraient les regards et les papilles. Dans cet atelier, où le laboratoire est visible de la boutique, tout est fait maison et artisanalement, sans conservateurs, sans colorants et sans arômes artificiels. « Nous organisons régulièrement des ateliers de dégustation et de fabrication » expliquait le gérant, Ganokpan Godeau. « L’objectif de ces rencontres, c’est de pouvoir mettre en avant la réussite d’artisans comme le Chocolartiste » expliquait la CMA Normandie. Ce sont ravis et confiants en l’avenir artisanal ébroïcien qu’élus, partenaires et artisans ont terminé cette journée. La prochaine édition aura lieu le 25 novembre, à Pont Audemer et mettra en avant la richesse du savoir-faire de cet autre territoire normand.



Manon Brousseau
27/10/2021