Fête de la pomme : gros succès à travers les gouttes !


Annulée l’an dernier, la Fête de la pomme de Conches-en-Ouche s’est jouée des averses et a réuni un vaste public autour des stands fleurant bon le terroir local et des activités tournées vers le cheval, thème de cette nouvelle édition.

Dimanche 31 octobre, il y avait visiblement une certaine appétence du public pour cet évènement local. La Fête de la pomme est le point d’orgue des animations de l’année ; elle contribue largement au rayonnement de la commune. Dès l’ouverture, un public, surtout familial, s’est présenté devant les entrées du site de l’arboretum, où la fête s’était installée. « Nous sommes très nombreux pour accueillir ce public qui est soumis, cette année, au contrôle du pass sanitaire. Une opération nécessaire mais qui ne gâchera pas la fête » assure un des nombreux bénévoles. L’analyse était bonne puisque le public a très vite envahi le site. Les stands dédiés au terroir et à l’artisanat local attendaient les visiteurs dans le vaste marché fermier et artisanal installé dans la fête. « À midi, nous avions déjà comptabilisé 10 000 entrées et nous savions que la fête allait connaître une forte affluence. Il y avait une véritable attente après cette période de pandémie » indique Lidwine Lemaître, chargée d’animation à Conches. La Fête de la pomme, c’est aussi le folklore local, notamment avec la participation des Pierrots de la Vallée, représentant la Normandie lors d’un récent concours national de danse folklorique. « Nous sommes venus à 25 danseurs et nous restons fidèles à cette fête, dont la réputation déborde largement des limites de la ville » confie Viviane Zabiolle, présidente des Pierrots. Les visiteurs ont passé un très bon moment, tout comme les personnalités politiques présentes, à l’image de la sous-préfète d’Évreux, Isabelle Dorliat-Pouzet, « ravie de sa visite », ou du député Fabien Gouttefarde, également séduit par la fête et son organisation. Le cheval était à l’honneur pour cette 11ème édition et les démonstrations se sont succédées durant toute la journée, alternant les travaux des percherons, les acrobaties équestres et la promenade à cheval de deux gardes républicains, qui ont parcouru le site et échangé sur leur métier, intéressant vivement les visiteurs. Bien entendu, les pressoirs et l’alambic étaient de la fête, à la disposition de tous les publics. Une édition très réussie et une organisation bien ficelée.



Louis Lepretre
10/11/2021