Vaccination : de nombreux candidats pour la 3ème dose


À Saint-André-de-l’Eure, la folie de l’été est nettement retombée. Le nombre de doses est passé de 500 à 100 en ce moment, dont une large majorité de personnes venant pour la 3ème injection.

Pour Nadine Hesnart, infirmière coordonnatrice, depuis l’ouverture du centre de vaccination, en février dernier, il est possible de faire un bilan, avec un objectif, plus que dépassé, de 45 000 personnes qui ont été vaccinées à la salle du Clos Mulot. Ces dernières sont venues de tout le département et même d’Eure-et-Loir. « Au départ, personne n’aurait donné un kopek sur le devenir de notre centre de vaccination. Près de 9 mois plus tard, je crois que l’équipe des 30 personnels de santé et les bénévoles qui se sont relayés ici, peuvent être fiers de leur engagement. Nous fermerons le centre le 15 décembre prochain, avec le sentiment du devoir accompli, car nous n’avons refusé personne. Pour tout dire, c’était parfois tendu mais nous avons pris un plaisir fou à faire ça ! » assure Nadine Hesnart, qui tient à associer à ce succès Franck Bernard, maire de la ville. « Il s’est beaucoup impliqué pour ouvrir la structure et faire fonctionner ce centre avec de nombreux élus andrésiens bénévoles. L’Agence Régionale de Santé (ARS) a parfaitement géré la situation et nous avons toujours eu les doses dont nous avions besoin, même dans les périodes particulièrement tendues. C’était essentiel pour nous » ajoute la coordonnatrice. Lundi 8 novembre, elle évaluait à 80 % le nombre de candidats au vaccin qui prennent rendez-vous pour la 3ème dose. « Nous avons même des personnes qui sont âgées de 50 ans à peine et qui réclament cette 3ème dose, ce qui n’est évidemment pas possible. Face à cela, nous avons environ 10 % des personnes fragiles qui ne veulent pas se faire vacciner et cela n’évolue malheureusement pas » complète Nadine Hesnart. À Évreux, c’est uniquement le personnel médical de l’hôpital qui vaccine, avec également une forte demande pour la 3ème dose. L’hôpital vaccine également en dehors de la ville à Notre-Dame, dans des locaux mis à disposition par l’Agglo Évreux Portes de Normandie » (EPN).



Louis Lepretre
10/11/2021