BA 105 : une présentation de haute voltige !


Pour la 3ème année consécutive, la Base Aérienne 105 accueillait, le mercredi 10 novembre dernier, 700 invités pour une présentation des moyens et des missions de l’Armée de l’Air et de l’Espace (AAE).
 
Parmi eux, les auditeurs de l’Institut des Hautes Écoles de Défense Nationale (IHEDN) et les stagiaires de l’École de Guerre (EDG), futurs officiers supérieurs des trois armées. A cette occasion, le général Stéphane Mille, chef d’état-major de l’AAE ainsi que la colonelle Solène Le Floch, commandant de la BA 105 ont rappelé les missions permanentes engagées par l’AAE, 365 jours par an, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. « Plus de 50 000 professionnels, aviateurs, civils et réservistes s’engagent au quotidien pour contribuer à la sécurité globale et à la protection des français sur le territoire national, comme à l’étranger ». Si parmi leurs missions permanentes figurent protection, dissuasion et intervention, l’AAE à Évreux c’est 2500 civils et militaires (premier employeur de l’Eure), répartis dans les unités opérationnelles et de soutien. « Il n’y a pas d’armée de l’air sans nos hommes et nos femmes, notre but est de recruter, d’entraîner et de fidéliser nos aviateurs. Nos préoccupations vont vers nos jeunes avec qui nous tissons un lien essentiel comme avec la création de l’Escadrille Air Jeunesse » a précisé le chef de l’état-major. À la suite des allocutions, les invités étaient conviés sur le tarmac afin de profiter des expositions statiques puis des démonstrations dynamiques sous un soleil radieux. Regroupés par zones, les stands de présentations et d’opérations ont mis à l’honneur les Forces Spéciales Air ainsi qu’un hélicoptère Caracal. Les avions de transport stratégiques et ravitaillement A330 Phénix, A400M et C130-J étaient également ouverts à la visite ainsi que le Rafale B, l’Avion Léger de Surveillance et Reconnaissance et le véhicule de l’escadron de sécurité incendie et de sauvetage de la BA105. Des militaires ont également présenté le Centre Air de Planification et de Conduite des Opérations, la mission HEIFARA WAKEA et l’opération APAGAN. « Conduite du 20 juin au 9 juillet 2021 en Polynésie française, cette mission de protection a démontré nos capacités à agir et à coopérer jusque dans le Pacifique ». L’opération APAGAN avait permis pour sa part l’évacuation de 3000 personnes (dont 142 français) depuis Kaboul aux Émirats-Arabes-Unis et à Paris le 15 août dernier. Le Commandement de l’Espace (CDE) a pu rappeler son rôle prépondérant dans toutes les interventions de l’armée, tout comme dans sa lutte contre les cyber-menaces.



Aurélie Bourgeaux
24/11/2021