Évreux, Terre d’aéronautique


À la suite de la création de l’escadron franco-allemand à la Base 105, la Mairie d’Évreux a commandé auprès de la Direction de la Culture une exposition retraçant l’histoire d’Évreux et de sa base aérienne depuis plus de 100 ans. 

Au vu de la situation sanitaire à l’époque de la commande, l’équipe en charge du projet a opté pour une exposition digitale. Première réalisation numérique de cette importance à Évreux, Évreux, Terre d’aéronautique est le challenge relevé par Elodie Bocquet, directrice du service des Archives Municipales, Gilles Leblond, directeur de la médiathèque d’Évreux, Maëva Villerot, responsable du fonds patrimonial et Thierry Le Hête, responsable de la mission Patrimoine. Inaugurée le 11 novembre dernier, cette exposition traduite en allemand, propose un large panel de documents inédits. D’un simple clic, il est possible de naviguer en empruntant quatre portes d’embarquement différentes : des hommes, des machines, des pistes et un peintre. Fruit d’un travail collaboratif entre des témoins retrouvés après de fructueuses recherches, la Base 105, qui a ouvert les portes de son musée et le Musée de l’Armée de l’Air et de l’Espace, elle offre un résultat surprenant sur lequel il est possible de s’instruire des heures durant. « Les hommes sont ceux qui ont construit cette histoire comme le premier aéronaute eurois, Jean-Pierre Blanchard » précise Elodie Bocquet. Les internautes pourront également s’informer sur « des machines », les avions ayant évolué au sein de la base depuis sa création et « les pistes », sur l’histoire du lieu. La présence d’une station aéronautique à Évreux fait partie de l’environnement des ébroïciens depuis 1913, année d’inauguration de la « Station d’Aviation Bellenger ». Le peintre des armées, Michel Tesmoingt est également mis à l’honneur. Lancée en même temps que la parution du livre « Un siècle d’aéronautique, une autre histoire de l’Eure et de relations franco-allemandes », dirigé par Jean-Michel Guieu, l’exposition souhaite toucher le grand public. « Le sujet a finalement été très peu étudié. Nous avons voulu le rendre accessible à tous et notamment au jeune public. Nous espérons que les ébroïciens s’attachent à cette histoire, et perçoivent, que c’est parce que des gens se sont battus pour l’aéronautique tout au long du 20ème siècle, qu’Évreux a ce lien aujourd’hui avec sa base ». Formidable outil pédagogique, cette exposition 2.0 se revendique participative et invite les visiteurs à échanger et en étoffer son contenu. L’histoire n’est pas close, le travail de collecte documentaire se poursuit, et une version traduite en anglais est à l’étude. 

Adresse de l’exposition en ligne www.evreux-aeronautique.fr
Pour plus d’infos : archives@epn-agglo.fr



Aurélie Bourgeaux
08/12/2021