Visite de l’exposition et des projets pour le musée


La très riche exposition dédiée à Camille Saint-Saëns est visible jusqu’au 19 décembre. Après avoir accueilli ce « Souffle de modernité », le Musée des Instruments va faire l’objet d’une restructuration en 2022.

Le 30 novembre, Guy Lefrand, président de l’Agglo Évreux Portes de Normandie, Sylvain Boreggio, maire de La Couture-Boussey, Jean-Pierre Pavon, vice-président en charge de la culture, et Camille Gros, directrice du musée d’Évreux, ont visité l’exposition, sous la conduite d’Emanuele Marconi, le directeur du Musée des Instruments à Vent. « Le grand compositeur (1835/1921) a apporté un souffle de modernité et il est certainement celui qui a porté le plus d’intérêt aux instruments à vent en bois et contribué à leur évolution. Ce que nous n’avions pas prévu, c’est que le sujet était bien plus riche que prévu. Le but essentiel était de trouver des liens entre le compositeur et La Couture- Boussey et nous les avons trouvés » a indiqué le directeur du musée, rappelant que Camille Saint-Saëns était très lié à la Normandie, et à Dieppe, dont des prêts importants de la ville ont permis d’enrichir cette exposition, permettant au musée d’être le seul à avoir obtenu le label « Exposition d’intérêt national ». Concernant les rapports que Camille Saint-Saëns aurait entretenu avec les facteurs d’instruments couturiots, ils sont clairement établis. « La Couture-Boussey disposait d’un important orchestre d’harmonie. Il comptait une grande majorité de facteurs d’instruments, qui étaient aussi des musiciens, jouant avec des partitions. En 1875, cette harmonie jouait à Évreux et Camille Saint-Saëns était le président du jury » a précisé Emanuele Marconi, avant d’annoncer la prochaine exposition au musée consacrée aux « Femmes et la facture instrumentale ». La visite a également été l’occasion d’évoquer l’avenir du musée. « Il faut que l’histoire sociale et culturelle de ce bassin puisse être valorisée. Il y a un problème de circulation et en attendant l’agrandissement qui est nécessaire, nous allons boucher les fenêtres afin de faciliter les accrochages et installer un cube, où nous reconstituerons l’atelier d’un luthier, avec une scénographie dans la partie centrale, traitée avec le musée d’Évreux. Nous aurons alors un parcours différent de celui d’aujourd’hui, où on peut voir les instruments, mais pas leur histoire » a détaillé le directeur du musée. Les travaux devraient intervenir en 2022. S’agissant de l’agrandissement dont on parle depuis de nombreuses années, c’est désormais l’EPN qui a la compétence des musées. « Nous allons traiter ce dossier, en étudiant la formule la plus adaptée, soit en agrandissant sur le site actuel, soit en installant le musée ailleurs. Le but étant de le faire rayonner » a annoncé Guy Lefrand.  

Musée des instruments à vent à La Couture-Boussey
Contact et réservations au 02 32 36 28 80
miv@epn-agglo.fr



Louis Lepretre
08/12/2021