La Croix-Rouge vient en aide aux plus démunis


Chaque vendredi soir, les membres de l’unité locale de la Croix-Rouge partent en maraudes à la rencontre des plus démunis. Kits d’hygiène, boissons chaudes et présence réconfortante sont très appréciés des personnes sans domicile fixe.

« Nous distribuons des kits d’hygiène. Certains nous sont donnés par le CCAS de Dreux et d’autres par la Croix-Rouge, indique Cyril Geuffroy, président de l’unité locale de la Croix-Rouge de Dreux. Il s’agit de kits d’hygiène pour hommes et femmes. Les personnes que nous rencontrons y trouvent le nécessaire pour quelques jours entre deux passages. Nous effectuons nos maraudes tous les vendredis soir. Nous nous rassemblons au local à 19 heures pour mettre en place le nécessaire dans le véhicule : eau chaude pour le café, le thé ou la soupe et le pain récupéré à la boulangerie au Croissant d’Or à Vernouillet qui nous donne tous les invendus de la journée. Ensuite, nous nous rendons aux alentours du Marché couvert de Dreux. Là, nous proposons aux personnes sans domicile fixe ou dans le besoin de venir prendre une boisson chaude, du pain et un kit hygiène ». L’an dernier, l’unité locale de Dreux avait mis en place des sacs week-end à cause du confinement : « les gens ne pouvaient pas sortir et certains magasins étaient fermés. Ces sacs week-end, qui n’existent qu’à Dreux, contiennent ce qu’il faut pour tenir quelques jours :  une bouteille d’eau, un paquet de chips, une barre de céréales, des rillettes de poisson, des gobelets, du café et du chocolat. Ces sacs sont financés par la mairie, le département et diverses subventions », ajoute le responsable. Chaque sac revient à environ 10 €. En cette période d’hiver, l’association invite les personnes à venir au local pour les mettre en rapport avec le centre de vaccination. « Nous sommes ouverts les mardis après-midi et mercredis après-midi, de 14 heures à 17 h30. Chacun peut venir pour récupérer des vêtements. On peut aussi, vendredi soir à l’occasion des maraudes, préparer des petits colis d’urgence ».  L’Unité locale compte 48 bénévoles, elle a gagné une dizaine de personnes en l’espace de deux ans. Il y a une liste d’attente pour participer aux maraudes. « Nous sommes trois bénévoles de la Croix-Rouge maximum pour pouvoir garder une place dans le véhicule au cas où nous devrions transporter une personne dans un logement d’accueil. Nous le faisons en partenariat avec la Mission Locale. Chaque soir, un salarié et deux ou trois jeunes viennent nous prêter main forte ». Après avoir passé une heure près du marché couvert, les membres de la Croix-Rouge partent à la rencontre de ceux qui n’osent pas venir puis ils agrandissent leur rayonnement parfois sur les indications de personnes qui ont repéré des gens dans le besoin. « Les maraudes de la Croix-Rouge sont soutenues par le CCAS de Dreux. Nous leur avons mis à disposition un véhicule et nous leur avons fourni des kits d’hygiène pour les sans-abris. Ils sont confectionnés par l’association ressources et partage », confiait Mounir Chakkar, adjoint au maire en charge des solidarités et du CCAS.



Annie Duval-Petrix
14/12/2021