100 chances, 100 emplois : six candidats motivés !


Vendredi 17 décembre, six candidats sont venus passer un grand oral devant des employeurs potentiels réunis à l’hôtel d’Agglomération d’Évreux, dans le cadre du dispositif « 100 chances, 100 emplois ».

Créé en 2010 et déployé dans une quarantaine de villes de France, dont Évreux, le dispositif a pour but de mettre en relation des jeunes, en recherche professionnelle, avec un réseau d’entreprises et d’acteurs locaux de l’insertion, susceptibles de leur offrir un parcours correspondant à leur projet professionnel. À Évreux, le dispositif est copiloté par l’Agglo Évreux Portes de Normandie, SOS Intérim et Schneider Electric, avec la participation d’une cinquantaine d’entreprises partenaires. Vendredi, les 6 jeunes qui « passaient au tableau » pour présenter leur projet, avaient bénéficié d’une semaine de coaching gratuit, où des conseils leur avaient été dispensés, pour « vendre » leur projet, rédiger un CV, une lettre de motivation, ou plus simplement, trouver un emploi. Les candidats, d’âge et de profil différents, ont exposé leur projet et le type d’emploi qu’ils recherchaient, à une dizaine de professionnels et employeurs potentiels. « Ce groupe est intéressant et il comprend des personnes motivées, qui méritent d’être accompagnées dans leur recherche d’emploi » ont souligné les organisateurs du dispositif. Parmi les candidats, James, un Ébroïcien de 30 ans, a parlé de sa formation et de ses stages réalisés dans l’industrie pharmaceutique. « Je cherche un emploi dans ce secteur et l’expérience que j’ai acquise m’a beaucoup appris. J’ai envie de travailler en équipe » a assuré le jeune homme, dont la présentation a séduit les responsables d’entreprises présents. La responsable de SOS Intérim d’Évreux lui a même proposé un rendez-vous. Noémie, 19 ans, présentait un tout autre profil. « Je souhaiterais intégrer une école ou suivre une formation dans les métiers de l’art et trouver un job en attendant, pour reconstituer ma trésorerie » a-t-elle précisé. Des visites de forums spécialisés ou la participation à des portes ouvertes, notamment à l’école Boulle, lui ont été proposées. Nadiana Bamba, 30 ans, mère de famille, ne travaille qu’une heure et demie par semaine dans une entreprise de nettoyage. Son désir serait de compléter le nombre d’heures de travail dans d’autres entreprises. « C’est un métier assez difficile et je voudrais intégrer une formation pour être aide-soignante » a précisé la candidate. Les organisateurs ont promis de faire circuler son CV auprès d’entreprises partenaires afin de compléter ses horaires de travail. Thomas, 21 ans, résidant à Saint-André-de-l’Eure, a paru très à l’aise. Après une formation en montage vidéo, il souhaite désormais intégrer une structure lui permettant d’exercer le métier de négociateur immobilier, une activité qui l’attire. Un stage lui a été proposé par un représentant de l’Agence ORPI, à Évreux. On peut s’inscrire à un prochain stage « 100 chances, 100 emplois », en postulant en ligne sur le site de l’EPN.

www.evreuxportesdenormandie.fr



Louis Lepretre
24/12/2021