Nogent-le-Roi : la municipalité fait le bilan de ses 19 premiers mois


Les élus de la nouvelle municipalité, avec leur maire Philippe Renaud, ne cachent pas le démarrage très compliqué de leur mission, compte tenu d’une passation inexistante avec l’ancienne équipe. 

Le manque de communication et d’information dans tous les domaines a entraîné d’importants retards dans le traitement des dossiers en cours, ainsi que sur le plan administratif : des conventions non établies et des retards de paiement inexpliqués avec plusieurs prestataires. La mise à jour des conventions va permettre à la commune de percevoir les sommes dues depuis 2019, soit plus de 100 000 euros. Le maire, Philippe Renaud, précise : « l’étude des projets a permis de découvrir des investissements hasardeux qui ont impacté et impactent encore les finances de la commune. Parmi ces projets, il y a celui de mise en valeur des Remparts qui visait, entre autres, la création de douze places de parking. Également, les travaux d’aménagement de la salle de gymnastique Amarante, à hauteur d’1,3 millions d’euro, alors que ce bâtiment n’appartient pas à la commune et qu’ils ont été réalisés sans l’accord de la communauté de communes, propriétaire des locaux. De même, le projet gare apparaît aujourd’hui comme une aventure périlleuse, puisque les risques liés à la nature du terrain n'ont pas été pris en compte dès le départ par l'ancienne mandature. Je citerai également l’acquisition de l’ancien Intermarché pour plus de 350.000 €, alors qu’aucun projet n’a été défini pour sa restructuration ». Contraints de trouver des solutions à ces dossiers issus de l'ancienne mandature, ceux prévus par la nouvelle municipalité ont pris du retard, mais seront quand même réalisés. La nouvelle municipalité s’est engagée dans l’entretien de la commune et de ses bâtiments, pour améliorer la vie quotidienne des Nogentais. Un point positif : « notre commune a été retenue pour les opérations Centre-bourgs et Petites villes de demain, qui permettront en 2022 de définir les priorités en matière de réaménagement urbain, travaux pour l’amélioration de la circulation et du stationnement », précise Philippe Renaud. Dans les actions déjà réalisées, les élus citent : « Les travaux de circulation avec la mise en place de sens uniques permettant une circulation plus fluide et la création de places de stationnement. La création d’un bureau de vote dans les Hauts de Nogent, plusieurs travaux de réfection dans les établissements scolaires pour le bien-être des élèves et des enseignants et la réorganisation des services afin d’être plus opérationnels. Certains bâtiments, acquis par l’ancienne municipalité et qui étaient à l’abandon, ont été vendus ou mis en location. Actuellement, des travaux de réfection de la couverture de la ferme du château sont en cours ». Philippe Renaud avec l’ensemble des élus, présentent à l’ensemble des nogentais et nogentaises, leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année.



Christian Cérézo
06/01/2022