Dreux : la majorité a voté un budget qui se veut ambitieux


Les élus de Dreux ont clôturé l’année 2021 par le vote du budget primitif pour 2022. Le maire de la ville veut que cette année soit riche d’investissements en matière sociale et culturelle.

Le dernier conseil municipal de Dreux en 2021 s’est réuni mardi 14 décembre sous l’égide de Pierre-Frédéric Billet. La séance s’est ouverte par la signature de la convention territoriale de services aux familles avec la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Cette convention a pour objet de développer une offre adaptée aux besoins des familles drouaises. Olivier Froger, président de la CAF, a rappelé que cette convention marque un retour de la caisse sur le territoire drouais : « c’est un renouveau qui prend la forme de cette convention territoriale de services aux familles. À Dreux, comme en France, une personne sur deux perçoit des prestations légales. Cette convention vient remplacer le contrat enfance-jeunesse et elle a un cadre plus large que ce contrat qui a couvert la période de 2018-2021. Elle est aussi la rencontre entre un projet politique de la Ville et les politiques publiques dont la CAF a la charge. Cette convention est une véritable démarche d’investissement social et territorial ». De son côté Pierre-Frédéric Billet a insisté sur l’importance de cet engagement : « À Dreux, une partie de la population a besoin d’un accompagnement social de qualité, c’est-à-dire professionnalisé et c’est ce que nous amène la CAF. Ce service doit s’adresser aux bonnes personnes ». Ensuite, les élus se sont attelés au vote du budget pour l’année 2022. C’est l’adjoint aux finances, Aïssa Hirti, qui a passé en revue les montants de ce budget de plus de 74,4 millions d’euros : « un budget audacieux, ambitieux et transformateur. Il repose sur quatre axes : en fonctionnement, nous cherchons à conforter notre politique de sécurité et de tranquillité publique, en accentuant notre action en faveur des quartiers, et à poursuivre notre dynamique en direction de la culture. En investissement, le budget de la culture 2022 est aussi important que celui de 2021. Une ville qui n’investit pas est une ville morte ». Ainsi, le budget primitif 2022 s’équilibre en fonctionnement et en dépenses à plus de 48,7 millions d’euros et en section investissement à plus de 25,6 millions d’euros. Ainsi, la Ville va consacrer plus de 1,3 million d’euros pour l’action économique, plus de 1,8 million pour les actions en direction de l’environnement, plus de 2,3 millions d’euros pour le chapitre de la sécurité et tranquillité. Près de 5 millions sont consacrés au volet social et 6,5 millions pour l’aménagement et l’habitat. Dreux mobilise plus de 7 millions d’euros pour la vie scolaire et la formation. Pierre-Frédéric Billet a réservé plus de 10 millions d’euros pour les transports à Dreux. Au sommet des dépenses se trouvent l’action culturelle, la jeunesse et les sports avec un budget de plus de 11,6 millions d’euros. « Tout cela sans augmenter les impôts qui diminueront à partir de 2023. Je rappelle que nous consacrons 53 % du budget de fonctionnement aux charges du personnel en 2022 contre 49,8 % en 2021. Les charges du personnel passeront de 23,8 millions d’euros en 2021 à 25,8 millions d’euros en 2022 ».



Annie Duval-Petrix
06/01/2022