De nombreux enfants sauvés grâce à la Chaîne de l’Espoir


Relayée sur 22 antennes en France, la Chaîne de l’Espoir est une ONG engagée dans l’accès aux soins des enfants les plus pauvres. Elle a pour mission de soigner et accueillir en France ou à l’étranger, des enfants qui ne peuvent l’être dans leur pays d’origine faute de moyens techniques ou financiers ainsi que de former les chirurgiens à l’étranger en partageant leur savoir-faire.
 
Intervenant dans plus de 30 pays, la Chaîne de l’Espoir possède une antenne ébroïcienne très active, force de projets et d’événements ayant permis de financer bon nombre d’opérations en France et à l’étranger. Quand un enfant est atteint d’une maladie cardiaque grave, la Chaîne le fait venir en France pour qu’il y soit opéré pour un montant de 12 000 €.
Responsable de l’antenne d’Évreux, Philippe Brechon est engagé en faveur de l’association depuis 2006. « Je suis né avec une fente labiale palatine, tout comme mon fils âgé de 22 ans aujourd’hui qui a dû être opéré plusieurs fois à Paris par le Pr Bernard Pavy ». Souvent mobilisé par des opérations bénévoles menées à l’étranger pour la Chaîne de l’Espoir, le Pr Pavy a créé les Sourires de l’Espoir qui couvre la prise en charge de pathologies et malformations maxillo-faciales. Le Pr Jean Vendroux a pris son relais en 2007. « C’est en échangeant avec lui que j’ai eu envie de m’investir dans cette association. En Afrique, les bébés qui naissent avec une fente labiale palatine risquent de mourir s’ils ne sont pas opérés ». En 2006, début de l’aventure ébroïcienne pour cet ancien professeur de tennis avec le Tennis Show et la présence de 4 grands noms du tennis à la salle omnisports d’Évreux. Soutenue par les Kiwanis et le Rotary Club, l’association a également organisé des soirées spectacles au Cadran. « Pour chaque événement, on a récolté entre 20 et 25 000 € ». Depuis, deux tournois de tennis nationaux annuels à Évreux et à Bois-Guillaume contribuent aux bonnes œuvres de l’association, de même que 8 compétions de golf par an. « J’ai créé aussi Le Club des entreprises, les entrepreneurs prennent en charge une ou plusieurs opérations. Il faut 600 € pour opérer un enfant d’une fente labiale. Le coût réel pour l’entreprise après défiscalisation est de 204 €. 37 entreprises ébroïciennes financent une à deux opérations par an ». En 2019, l’association a pu prendre en charge l’opération de 48 enfants à Bamako ainsi qu’une opération cardiaque pour un enfant en France. Avec la crise sanitaire, les années 2020 et 2021 ont été moins évidentes mais l’association a pu financer des opérations pour un montant de 30 000 €. 
 


Aurélie Bourgeaux
12/01/2022