Changement de chef au Saint-Nicolas


Depuis 1990, le restaurant gastronomique le Saint-Nicolas situé au 38 Ter, avenue Aristide Briand à Gravigny, s’est forgé une belle réputation. Devenu un incontournable au fil des ans, c’est la bonne adresse à conserver où s’associent plaisir gustatif et convivialité. 

L’année 2022 marque un tournant dans l’histoire du restaurant avec le départ à la retraite de son chef cuisinier et gérant, Claude Sauvant. Après 32 ans de service, le propriétaire de l’établissement, âgé de 78 ans a rendu son tablier pour une retraite bien méritée et a passé le flambeau à son fils, Patrick Sauvant et son épouse, Nathalie. Professionnel expérimenté, Patrick Sauvant a repris en 2000 l’entreprise Sauvant Traiteur située à La Bonneville-sur-Iton, créée par son père en 1968. C’est donc avec cette double casquette que ce passionné de gastronomie se lance dans la reprise du restaurant familial en poursuivant ce qui contribuait à sa réussite, tout en y apportant sa touche personnelle. Les travaux ont commencé depuis plusieurs jours et le couple a souhaité conserver le style du restaurant, en le modernisant. « J’ai repensé la fonction du petit salon où les personnes pourront soit prendre tranquillement un apéritif ou un café et c’est également ici qu’ils règleront l’addition, sans être dans le passage du couloir tout en étant à l’abri des regards » précise Patrick Sauvant. Sanitaires hommes refaits à neuf, nouveau comptoir et machine à café moderne, peintures et sols, le restaurant s’embellit en attendant sa réouverture prévue le jeudi 13 janvier. 
Pas de changement d’équipe pour le nouveau chef qui conserve ses deux employés et trois apprentis. Trois menus au lieu de deux auparavant, tout a été repensé en conservant le même style de cuisine, raffinée, française et le plus possible, locale et faite maison. Le menu Gourmand à 29 €, le menu Saveur à 38 € et le menu Prestige à 48 € figurent à la carte, sans oublier la formule express du midi à 19 €. Le restaurant propose également une adaptation de sa carte pour des menus de groupes. Ouvert du mercredi au dimanche midi et soir (sauf le dimanche soir), le Saint-Nicolas dispose de trois espaces pouvant accueillir jusqu’à 60 couverts, la « salle des miroirs », plus intime, la petite et la grande véranda qui donnent sur une belle terrasse abritée et joliment décorée. Enlevées de la carte depuis une dizaine d’années, Patrick Sauvant reprend deux recettes qu’il affectionne particulièrement, dragées d’escargots, crème d’ail, douce émulsion de persil et carré d’agneau à la bohémienne (légumes frits, sauce thym et semoule). Régal assuré.

www.restaurant-saintnicolas.fr
02 32 38 35 15



Aurélie Bourgeaux
12/01/2022