Faire connaître le patrimoine sur tout le territoire communautaire


La ville de Saint-André-de-l’Eure a mis en place un circuit touristique permettant de découvrir le riche passé de la commune. L’équipe du Comptoir des Loisirs d’Évreux est venue sur place pour réfléchir à des actions qui seraient organisées sur l’ensemble du territoire communautaire.

« Le plateau de Saint-André-de-l’Eure est particulièrement riche et nous avons sollicité toutes les communes pour faire une sorte d’inventaire de leur patrimoine, qui pourrait servir pour organiser des circuits touristiques élargis » suggère Robert Schoirfer, président de l’association du patrimoine de Saint-André-de-l’Eure. Le patrimoine andrésien est très abondant et son histoire remonte aux Gaulois. La ville a été au fil des siècles Viking, Anglaise (durant la guerre de 100 ans), occupée par les Prussiens durant la guerre de 1870, par les Allemands puis par les Américains lors du dernier conflit mondial. Des périodes qui ont laissé de nombreuses traces, à l’image des ruines de l’ancien château, de l’église du XIIème siècle, de la halle aux blés construite par le Seigneur de Saint-André en 1789, ou des étonnantes fontaines, destinées, dès 1850, à alimenter la commune en eau potable, la ville ne disposant pas de lac ou de rivière. Bien que situé en Normandie, Saint-André-de-l’Eure est appelée le « Sahara Normand ». « On ne saurait oublier nos hameaux, également chargés d’Histoire » complète Robert Schoirfer. Chef-lieu de canton, Saint-André-de-l’Eure veut prendre toute sa place dans la mise en valeur et dans la promotion du patrimoine local. « Nous avons recruté une personne qui aura notamment la charge de renseigner les visiteurs sur ce qu’ils peuvent découvrir dans notre secteur, mais également sur les autres communes de l’EPN. L’idée est d’être un relais, une sorte d’antenne locale de l’Office de Tourisme, qui travaillera en liaison avec l’Office d’Évreux, pour renseigner les visiteurs sur notre patrimoine, et remettre la documentation portant sur le patrimoine du territoire communautaire » annonce Franck Bernard, maire de la ville.  2ème commune de l’Agglo d’Évreux, la ville a une carte à jouer dans le rayonnement du tourisme et du patrimoine local, d’autant qu’une voie de cheminement doux permettra bientôt de relier la commune à Évreux. L’Agglo compte également des musées, dont le musée des instruments à vent de la Couture-Boussey et ses collections uniques, désormais géré par l’EPN, et qui a toute sa place dans ce riche patrimoine.



Louis Lepretre
12/01/2022