Plus de 10 700 visiteurs aux Médiévales


Les 4èmes Médiévales d’Épieds ont attiré la foule des grands jours durant tout le week-end. Cette manifestation familiale et bon enfant est également un modèle d’organisation. Les visiteurs apprécient le dépaysement… et l’entrée gratuite.


Les Médiévales ont été créées en 2015 par la communauté de communes « La Porte Normande », puis prolongées par l’EPN, qui assure désormais à la manifestation une communication et un rayonnement plus importants. « Nous allons vous proposer de regarder dans le rétroviseur et remonter le temps 700 années en arrière » a lancé Ketty Revel, maire de la ville, en inaugurant les Médiévales. « Ce fut une énorme satisfaction que cette manifestation puisse continuer à vivre et à se développer après la fusion entre la communauté de communes et l’Agglo d’Evreux » a ajouté Sylvain Boreggio, 1er vice-président de l’EPN et ex-président de la Porte Normande.

Pendant une semaine, une vingtaine de salariés de l’EPN ont construit un village médiéval, avec ses commerces, ses échoppes, son camp de vie militaire et ses démonstrations de combats, ses tribunes, permettant d’assister confortablement au spectacle équestre médiéval. Les très nombreux visiteurs ont passé deux jours en immersion dans le monde moyenâgeux, en assistant à des tournois reconstitués d’après des traités de joutes historiques, ou à des spectacles médiévaux spectaculaires comme « Vôlvspa », samedi soir, « La grande esbrouffe », une adaptation burlesque du Roman de Renart, ou « Les marchands de guerre », un spectacle tout en humour.

Le marché médiéval a été très fréquenté, avec ses créateurs et artisans, tout comme le stand de restauration médiévale. Les enfants ont pu participer au « Défi des petits écuyers », une animation prise d’assaut car donnant lieu à adoubement et remise de diplôme de chevalier. Ils se sont déplacés sur des échasses, se sont essayés aux jeux en bois d’un autre âge ou aux combats à l’épée… Une manifestation très réussie, avec des compagnies rompues à toutes les disciplines, et sachant associer le public à leurs exhibitions. En 2015, les Médiévales avaient attiré 5 000 visiteurs. Cette année, le cap des 10 000 visiteurs a été allégrement franchi, malgré le froid et le vent qui soufflait sur la friche communale. C’est sans doute le maximum que peut accueillir le site de la « Pommeraie », idéal pour ce type de manifestation.



Louis Lepretre
06/04/2022