Accompagner ceux qui aident au quotidien


Aider les proches-aidants des personnes atteintes d'une maladie neurocognitive, telle est la mission que se sont donnés la ville d'Évreux et le CCAS.

Maladie d’Alzheimer, de Parkinson, à corps de Lewy ou encore démences vasculaires, ces maux dont souffrent de nombreuses personnes ont aussi des conséquences sur la vie de leurs proches. Le CCAS et la ville d’Évreux ont décidé de créer une formation pour les accompagner et les soutenir. Inspirée du programme du docteur Marie-Pierre Pancrazi et du programme Entraide proposé par Sarah Boucaut (psychologue à l’IM2A de l’AP-HP de La Pitié-Salpêtrière), cette formation est gratuite et s'organise sur 8 séances de deux heures pour 12 aidants.

Cette formation a pour objectif de comprendre les différentes maladies neurocognitives et les différents troubles, de considérer le vécu des aidants (prendre soin de soi, définir ses limites), de reconnaître et gérer les troubles du comportement, de créer et maintenir la communication, de s'informer sur les aides et démarches sociales existantes, d'organiser et stimuler la vie quotidienne et d'adapter les repas.

Des sujets auxquels sont confrontés chaque jour les aidants. Pour pouvoir bénéficier de cette formation, il faut accompagner une personne atteinte d'une maladie neurocognitive et rencontrer la psychologue avant et après la formation pour un entretien individuel. Le temps des séances, les proches-malades pourront être accompagnés au sein de l'accueil de jour (sous inscription préalable 48h à l'avance).

Les 8 sessions sont prévues les mardis : 26 avril, 17 mai, 7 et 28 juin, 6 et 27 septembre, 18 octobre et 8 novembre 2022. Les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes par téléphone ou à l'accueil de jour Augustin Azémia. En tant que proche-aidant, le quotidien est immanquablement impacté par la maladie.

Afin de les aider à savoir où ils en sont, l'équipe pluridisciplinaire composée d’un psychologue, d’un ergothérapeute, de deux assistantes sociales, d’une Assistante de Soins en Gérontologie, et d’une aidante « expert » à l'origine de la formation, a également créé un test d'auto-évaluation de l'aidant. À travers différentes questions, notamment sur le sommeil, l'état émotionnel, la santé physique et l''intérêt, l'aidant prend conscience de son propre état et de son besoin d'accompagnement. Parce que pour pouvoir aider au mieux il faut parfois aussi accepter de l'être, la formation a pour objectif d'améliorer la vie quotidienne de ces familles touchées par la maladie. 


Formation pour les proches-aidants de personnes atteintes d’une maladie neurocognitive
Incriptions : 02 32 30 04 57 ou à l’accueil de jour Augustin Azémia
68, rue Saint-Germain - 27000 Évreux - 9h30 – 15h30



Manon Brousseau
06/04/2022