Frédéric Giroux, élu vice-président en charge des transports


Frédéric Giroux, maire du Boullay-Thierry, a été élu à l’unanimité quinzième vice-président de l’Agglo du Pays de Dreux en charge des transports.

Il occupait depuis les dernières élections le poste de deuxième membre du bureau délégué à l’aménagement du territoire. La démission d’Éric Aubry, maire de Nonancourt et sixième vice-président de l'agglomération en charge des mobilités et de la commande publique, pour des raisons personnelles, a engendré des élections municipales dans sa commune et au sein de l'Agglo du Pays de Dreux.

Depuis la démission d'Éric Aubry, c'est le président Gérard Sourisseau qui assumait la vacance du poste. Cette nouvelle élection induit un nouvel ordre dans les vice-présidences du bureau communautaire par avancement d'un rang à partir du 6ème rang. À la suite des élections municipales, organisées sur la commune de Nonancourt, deux nouveaux délégués communautaires ont été installés : Jean-Loup Justeau, maire de Nonancourt, en qualité de conseiller communautaire titulaire et Chantal Breux, en qualité de conseillère communautaire suppléante.

Les conseillers communautaires se sont ensuite penchés sur la fiscalité « qui reste stable : 1,51 % pour la taxe foncière sur le bâti, 3,06 % pour la taxe foncière des propriétés non-bâties et 23,79 % pour la cotisation foncière des entreprises et 16,34 % comme taxe d'enlèvement des ordures ménagères », indiquait Patrick Riehl, vice-président de l'agglomération en charge des finances.

La délibération numéro 13 portait sur l’acquisition d’un site industriel appartenant à la société financière Chanoine, situé sur la zone des Livraindières. « Il s’agit de l’ancien site Klarius qui se compose de deux grands entrepôts, d’un bâtiment industriel et d’une maison d’habitation dont la surface totale est de 37.211 m2. La société est également vendeuse d’une autre parcelle qui est mitoyenne d’une parcelle appartenant à l’agglomération. « Ce site est stratégique par son positionnement et au vu du projet de requalification et d’extension de la zone des Livraindières prévu dans le schéma de l’offre économique, il pourrait intéresser une prestigieuse société déjà implantée sur le territoire », indiquait Pierre-Frédéric Billet, vice-président en charge du développement économique. Le site comprend actuellement deux locataires : la société PROP(Pôle de Recyclage de l’Ouest Parisien) et la société Translocauto dont les baux courent encore », précisait Pierre-Frédéric Billet avant de soumettre à l’assemblée l’autorisation de signer l’avant contrat de vente pour la somme de 1.290.000 € HT plus les frais d’actes.



Annie Duval-Pétrix
14/04/2022