Maxime David, candidat Renaissance aux Législatives


l est conseiller municipal de l’opposition LREM à Dreux. Maxime David est candidat aux prochaines élections législatives à Dreux au sein du nouveau parti présidentiel Renaissance.

« Je suis conseiller municipal d’opposition à Dreux et surtout conseiller communautaire à l’Agglo du Pays de Dreux. Je soutiens le Président de la République depuis cinq ans. J’ai cofondé le comité de LREM à Dreux et mené une liste aux élections municipales en 2020. J’étais cadre du mouvement pendant quatre ans et suis un marcheur de la première heure », confie Maxime David, 32 ans, candidat du nouveau parti d’Emmanuel Macron, Renaissance, aux élections législatives sur la deuxième circonscription d’Eure-et-Loir.

Son binôme est Marie-Françoise Scavennec, 64 ans, enseignante spécialisée en centre médico-social (ESMS). Ancrée dans le Thymerais, fille et petite-fille d'agriculteurs, Marie-Françoise Scavennec est aujourd'hui élue d'opposition à Dreux et également conseillère communautaire à l'Agglo du Pays de Dreux.

Le jeune homme rappelle, par ailleurs, qu’il a dirigé la campagne des Présidentielles d’avril dernier sur le territoire drouais. « Tout naturellement, je compte porter le projet du Président de la République à l’Assemblée nationale. Je suis natif de ce territoire, j’y vis, y suis ancré et élu. Je suis pleinement engagé dans En Marche. Mon objectif est de sortir le Drouais de cette opposition stérile. Depuis 10 ans, qu’Olivier Marleix est élu, il n’a été que dans l’opposition à l’Assemblée nationale. Une opposition de plus en plus radicale. Ce territoire doit prendre toute sa place dans la nouvelle majorité présidentielle ».

Maxime David a un deuxième objectif : « Je compte aussi empêcher que cette circonscription ne tombe entre les mains du Rassemblement National. Je rappelle que Marine Le Pen est arrivée en tête dans ce département et dans cette circonscription. Le favori sur ce secteur, c’est Aleksandar Nikolic et non Olivier Marleix. Je veux être une digue contre le Rassemblement National. Le député sortant n’a pas été capable de voter Macron au second tour des Présidentielles. Il a dit lui-même qu’il voterait blanc ».

Maxime David a deux priorités principales : « Nous avons un pays qui se pose beaucoup de questions. Ma priorité est de contribuer à réduire les inégalités et les fractures sociales par plus de services publics et l’éducation pour l’égalité des chances. La deuxième priorité est celle de la transition écologique et même la planification écologique, comme l’a dit le Président de la République. Je veux unifier et agir ».



Annie Duval-Pétrix
12/05/2022