Le chantier de la piscine se veut écoresponsable


Le chantier de la piscine intercommunale de Vernouillet devrait durer 18 mois. L’Agglo du Pays de Dreux y priorise le développement durable en faisant intervenir des entreprises spécialisées en économie circulaire.

« Depuis son lancement, l’Agglo du Pays de Dreux a eu le souci de faire de ce projet un chantier écoresponsable et respectueux de l’environnement car cette piscine est située en bord de Blaise », indique Damien Stépho, maire de Vernouillet et vice-président de l’Agglo chargé des équipements sportifs, à l’occasion d’une visite du site. Le groupe Spie Batignolles, maître d’œuvre, est conscient de la nécessité d’une révolution dans le domaine du bâtiment.

« Nous avons fait appel à l’entreprise Les Bâtineurs pour la revalorisation des déchets et pour favoriser l’insertion des personnes éloignées de l’emploi », indiquait Charlène Deutsch, conductrice de travaux. « Les Bâtineurs est une entreprise d’insertion, implantée à Rouen, dont le projet principal est de participer à l’économie circulaire. Depuis cinq semaines, nous sommes chargés du curage de la piscine et du démantèlement de l’ouvrage. Nous retirons tous les coffrages, les bois, la laine de verre, l’isolation, les faux plafonds, les fenêtres, les armoires et les câbles électriques pour les revaloriser de deux manières : le recyclage, c’est-à-dire les remettre dans les filières des centres de déchets en les triant, soit dans une filière qui s’amorce, le réemploi pour les fenêtres ou les dalles gravillonnées qui servaient au solarium par exemple. On peut aussi transformer des portes en tables basses pour continuer la vie du produit sans le détruire », expliquait Marc Corbineau, responsable des Bâtineurs avec son associé, David Groix, expert valoriste.

Sur la piscine de Vernouillet Les Bâtineurs travaillent avec une entreprise locale la SATRI (Société d’Aptitude au Travail de Recyclage et d’Insertion) pour la gestion des matériaux électriques et électroniques. « Cette manière de faire nécessite de la main-d’œuvre. Nous sommes une entreprise d’insertion par le biais d’une ETTI (Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion). Sur ce chantier, nous faisons travailler cinq emplois locaux, tous habitent dans le Drouais. C’est la base de notre métier », concluait Marc Corbineau. Le budget de la piscine intercommunale de Vernouillet est de 8,6 millions d’euros, financés à hauteur de 2 millions par la ville de Vernouillet et 2 millions d’euros par l’Agglomération, plus les aides de l’État, de la Région et du Département. Elle devrait accueillir ses premiers nageurs à la fin de l’été 2023.



Annie Duval-Pétrix
24/05/2022