Patrons et jeunes diplômés se rencontrent autour du Green

1

Le club du Mentorat, lancé en mars dernier par Xavier Luquet, sous-préfet de l’arrondissement de Dreux, organisait un moment de convivialité entre mentors et mentorés, le 12 mai dernier, au golf du Bois-d’Ô.

Trouver les énigmes les unes après les autres, plus rapidement que l’équipe adverse, en mettant son savoir en commun, s’essayer à taper dans une petite balle jaune à l’aide d’un club de golf en adoptant la bonne position, sous le regard encourageant de ses collègues et dans la bonne humeur. Tel était l’état d’esprit de cette première manifestation, organisée par le club du Mentorat, qui avait pour objectif de favoriser les liens entre les jeunes et leurs Mentors pour optimiser l’accompagnement suscité.

Le dispositif s’adresse à des jeunes diplômés de bac+2 et plus, habitant la région drouaise et le territoire de l’arrondissement, en recherche d’emploi et à des chefs d’entreprises volontaires. L'objectif est de les aider à trouver leur voie grâce à des entretiens mensuels ou bimensuels, de leur faire découvrir leurs activités, de leur prodiguer des conseils et de les mettre en relation avec leurs propres réseaux.

Jeudi 12 mai, l’État et la Mission Locale de Dreux avaient réuni les chefs d’entreprises mentors volontaires et les jeunes mentorés autour d’un moment de convivialité. Escape Game, initiation à la pratique du golf, buffet gastronomique et cadre idyllique du golf du Bois-d’Ô ont contribué à renforcer les liens entre les deux parties. « Trente-deux paires ont été formées depuis la création du club. C’est le tableau initial. Au fur et à mesure des rencontres, les choses avancent, toutes les paires ne fonctionnent pas encore. Le but de cette rencontre est de faire en sorte que des liens se créent. Ce soir, une vingtaine de chefs d’entreprises sont annoncés ainsi que quelques jeunes suivis par la Mission Locale qui n’étaient pas dans le dispositif à l’origine », indiquait Xavier Luquet.

L’idée est de créer un moment convivial et de cohésion pour permettre un moment d’échange ouvert, loin des bureaux et des lieux de travail et d’animer le club avant le premier grand évènement prévu fin juin. « Ce sera une grande journée sportive destinée aussi à renforcer les liens », estimait le sous-préfet.



Annie Duval-Pétrix
25/05/2022