L'ambitieux show son et lumière des Compagnons de la Noé


Pour leur 3ème édition, les Compagnons de la Noé ont mis les petits plats dans les grands pour leur spectacle son et lumière « Le dernier royaume d'Arkendrace ».

En effet, après plusieurs reports de dates pour cause de crise sanitaire, la troupe pourra enfin se produire le samedi 11 juin derrière le gymnase de La Bonneville-sur-Iton. Durant deux heures de représentation, les spectateurs seront plongés dans un univers médiéval fantastique où d'anciennes légendes se côtoient, toutes venues d'un lointain passé. « Le monde d'Arkendrace est en paix mais des rumeurs font leur apparition, le mal tapi dans l'ombre attend son heure... ». 

Pour connaître l'issue de cette histoire fantastique et chevaleresque, les spectateurs seront attendus dès 19h pour profiter de la restauration rapide ou tout simplement pour partager un verre. Il sera ensuite possible d'acheter son billet dès 21h15 pour un début de spectacle programmé à 22h15. « Nous avons prévu entre 500 et 600 places assises » explique Thierry Blondeau, scénariste et metteur en scène. « Avant le spectacle, nous aurons une démonstration équestre du centre de Beaumesnil. Des chevaux feront ensuite deux apparitions durant le son et lumière ». Pour cela, 70 figurants seront mobilisés et ils se produiront sur une scène de 500 m2. 

Composée d'une quinzaine de membres, Les Compagnons de la Noé est une association médiévale créée en 2007 qui se produit pendant des fêtes médiévales. « Avec ces manifestations, nous remplissons les caisses de l'association pour organiser notre spectacle tous les 3 ans ». Grosse organisation pour les bénévoles, car trouver des figurants n'est pas une mince affaire. « Il nous faut trois ans de préparation. Entre l'écriture du scénario, le recrutement des bénévoles, la création des décors, des costumes, les répétitions, c'est beaucoup de travail ». Rare son et lumière du département de l'Eure avec une histoire, l'association bénéficie d'un soutien financier et matériel des mairies de La Bonneville-sur-Iton, Aulnay-sur-Iton et de la communauté de communes de Conches. 

Jouant le rôle de trois sœurs sorcières, Liliane, Corinne et Michèle ont déjà participé aux précédentes représentations en tant que figurantes. C'est avec une petite pointe de stress qu'elles monteront en scène cette année avec le rôle d'un personnage qui parle. « C'est une expérience fantastique, même si on a un peu peur, ce n'est que du bonheur. Avant, on ne se connaissait pas, mais maintenant on s'adore. Parfois, on peut arriver fatiguées aux répétitions, mais on repart à chaque fois avec la pêche ».

Le dernier royaume d'Arkendrace
Samedi 11 juin - derrière le gymnase de La Bonneville-sur-Iton. 
5 € pour les enfants de 5 à 11 ans et 10 € pour les 12 ans et plus.



Aurélie Bourgeaux
01/06/2022