Un budget à l’équilibre et une dette de 71 millions d'euros


Une grande partie du conseil communautaire du 23 mai était consacrée au vote du budget principal et des budgets annexes. Des aides aux entreprises et le projet de transformation de l’Atelier à spectacle de Vernouillet y ont été abordés.

Les élus communautaires de l’Agglo du Pays de Dreux se sont réunis au Dianetum d’Anet, le 23 mai, avec un ordre du jour bien chargé autour de l’adoption des comptes de gestion de 2021. « Une agglomération n’est riche qu’à partir du moment où elle a du foncier développé. C’est ça le développement économique, on continue de faire du foncier. C’est l’avenir de notre agglomération », a souligné Patrick Riehl, vice-président de l’agglomération en charge des finances. L’élu est revenu sur la synthèse du budget de 2021 qui fait ressortir une dette globale de l’agglomération d’une valeur de 71 millions d’euros : « Première chose, on n’est pas très endettés. Nous avons 71 millions de dettes et il n’y a rien à en dire. Cela n’a rien de dramatique. Nous sommes plutôt dans une situation équilibrée. Cela dit, il faut attendre la fin de l’année 2022 pour voir », ajoute l’élu drouais.

« Si le budget des déchets est positif, pourquoi faut-il augmenter la redevance spéciale », demandait Laurent du Sartel, élu de Berchères-sur-Vesgre. « Le sujet des déchets est l’un des sujets les plus importants pour nos territoires dans les années à venir. Le prochain conseil des maires y sera entièrement consacré », indiquait Gérard Sourisseau, président.

Côté développement économique, une enveloppe de 100.000 € est destinée à l’aide à l’immobilier pour les entreprises. Les conseillers communautaires ont voté une aide pour quatre d’entre elles : l’association d’Aide à Domicile en Milieu Rural (ADMR) pour 40.000 €, la SARL Carrelage du centre 10.000 €, l’enseigne Wo&Men 5.000 € et la SAS des Ailes (Micro crèche) à Maillebois 20.000 €.

Pierre-Frédéric Billet, vice-président en charge du développement économique, a ensuite présenté le projet de prise de participation au capital de la société coopérative d’intérêt collectif Bioval : « un méthaniseur pour les biodéchets à Brezolles nous permettra de produire un peu de gaz et du digestat pour le maraîchage. Une entrée au capital à hauteur de 19.500 € pour lancer l’activité en attendant la vitesse de croisière ».

L’Agglo du Pays de Dreux, territoire pilote de sobriété foncière, a validé le projet de préemption de sept parcelles en friches industrielles, située autour de l’Atelier à spectacle de Vernouillet qui ambitionne de devenir scène nationale. « Le projet de l’Atelier à spectacle va faire l’objet d’une étude approfondie dont une partie est prise en charge par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANTC) afin d’en faire un territoire exemplaire en matière de sobriété foncière », indiquait Frédéric Giroux, vice-président de l’agglomération. « L’Atelier à spectacle nécessitera un certain nombre d’adaptations sur le plan thermique, l’accès et le parking. Il y aura une recomposition de l’espace autour de l’Atelier à spectacle. Le coût n’est pas encore défini », soulignait Gérard Sourisseau.

Le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) qui a vocation à contribuer à une réponse face à l’urgence climatique mondiale a été ajusté par rapport à la version 2020 avec notamment pour objectif la neutralité carbone du territoire d’ici 2050, présenté par Jean Bartier, a été voté. Un giratoire et une voie de liaison vont être réalisés à Tremblay-les-Villages, financés à hauteur de 368.400 € TTC par le Département (60%) et 184.200 € net de taxes par l’Agglo.



Annie Duval-Pétrix
09/06/2022